AGENDA CULTUREL DE L’IFA FÉVRIER-MARS

AGENDA CULTUREL DE L’IFA FÉVRIER-MARS

LE CONTE À L’HONNEUR

En février, l’expression orale est à l’honneur à l’IFA qui organise, pour la 3e année consécutive, la Semaine du Conte et de l’Oralité. Du 12 au 18 février, auront lieu à Agadir et Tiznit des spectacles et ateliers qui feront la part belle à l’imaginaire oral. « L’ombre du soufi », extrait du recueil « Contes des sages soufis » de l’écrivain Henri Gougaud, sera déclamé par le comédien Badradine Reguieg, accompagné de projections d’ombres de Véronique Le Gaillard. Changement de rythme avec « Kamishibai », littéralement « théâtre de papier » du comédien, metteur en scène et plasticien Philippe Robert. Il offrira au public une série de contes du Japon, de France et d’Afrique grâce à quelques 170 dessins. Puis, « Le voyage de Delacroix » vous transportera en musique, au cœur du séjour du peintre français à Tanger. Accès gratuit dans la limite des places disponibles.

THÉÂTRE : TARTUFFE REVISITÉ

Si vous aimez le théâtre, ne manquez pas la représentation « Tartuffe d’après Tartuffe d’après Tartuffe d’après Molière » interprété par Guillaume Bailliart du Groupe Fantômas. Seul sur scène, le comédien fait le pari d’incarner tous les personnages de la pièce « Le Tartuffe ou l’Imposteur » de Molière. Guillaume Bailliart s’approprie la pièce classique avec une énergie qui lui est propre, magnifiant chaque réplique dans une performance qui vous éblouira. Une table sur scène, entouré des noms des personnages collés au sol, le comédien évolue au rythme des 1962 alexandrins qui composent la pièce et donne ainsi libre cours à l’imagination de chacun. Finesse, génie, singularité, tout est réuni pour vous transporter dans l’univers de Molière. Rendez-vous est pris le mardi 27 février à 19h à l’Institut Français d’Agadir. Spectacle payant. Gratuit pour les adhérents.

ENTREZ DANS LA DANSE

Du 5 au 21 mars, la danse contemporaine prend ses quartiers à l’Institut Français d’Agadir pour une résidence de création de la Compagnie Humaine. Dirigée par le chorégraphe Éric Oberdorff, ce cycle de création dénommé UTOPIES s’articule autour des modèles de construction à travers le temps. Checkpoint, est le premier point de chute de ce projet. Il s’est imposé au chorégraphe comme un passage obligé historique avant de s’arrêter, au vu de l’actualité, aux interrogations liées à la migration, en collaboration avec le chorégraphe Taoufiq Izeddiou. Tout au long de la résidence, la Compagnie Humaine propose une résidence ouverte le 7 mars, de 15h à 17h, puis, de 17h à 18h30, un stage de danse contemporaine sur inscription à l’adresse contact-agadir@institutfrancais-maroc.com. La Compagnie se produira au Complexe Culturel d’Ait Melloul le 17 mars à 19h. Entrée libre.

LE FICAM EST DE RETOUR

Dans le cadre du Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès, l’Institut Français d’Agadir propose à son public une programmation de premier choix. Le 10 mars, dès 19h, venez apprécier le ciné-concert du Philarmonique de la Roquette, une compagnie de musiciens dont la particularité est, entre autres, d’accompagner en direct d’autres formes d’expression artistique telles que les films d’animation. Claviers, basse et batterie pour un spectacle animé de 45 minutes où s’entremêlent les univers multiples du Philarmonique de la Roquette. Spectacle payant. Gratuit pour les adhérents. Le 26 mars à 15h à l’IFA, place à la projection rencontre du film d’animation « Minga et la cuillère cassée », en présence de son réalisateur Claye Edou. Spectacle gratuit pour les adhérents. Informations et inscriptions pour les groupes scolaires, chloe.noel@institutfrancais-maroc.com.

AVIS AUX CINÉPHILES…

L’agenda cinéma de l’IFA est également bien garni pour cette période, de quoi satisfaire tous les amateurs de drame. Pour commencer, ne manquez pas, le 20 février à 19h, la comédie dramatique « Au revoir là-haut » d’Albert Dupontel. De quoi vous replonger au cœur de la France des années folles. Sans transition, place au drame de Nathalie Marchak « Par instinct », le 6 mars prochain à 19h. C’est l’histoire de Lucie, une avocate qui se rend en voyage d’affaires à Tanger et qui y est frappée par le bouillonnement de la ville. Sa rencontre avec une adolescente nigériane qui lui confie son bébé va la bouleverser … Le ciné-club propose également à l’affiche « Maryline » de Guillaume Gallienne, le 13 mars à 19h ; et « M » de Sara Forestier programmé le 20 mars à 19h. Toutes les projections se déroulent à l’Institut Français d’Agadir et sont payantes pour les non-adhérents.