AGENDA DE L’INSTITUT FRANÇAIS D’AGADIR

AGENDA DE L’INSTITUT FRANÇAIS D’AGADIR

UN PRINTEMPS THÉÂTRAL

Le printemps est là, l’heure d’été aussi. Une belle opportunité pour profiter davantage de la journée et des événements culturels proposés par l’Institut Français d’Agadir. Dans le cadre du FITAS, Festival International de Théâtre et des Arts de la Scène organisé par l’association Yalla’h, venez assister, le 13 avril 2017, à 20h à IFA, au spectacle « Blasmia ou les gens du chemin » de la Compagnie Daha-Wassa. Cette composition contemporaine pluridisciplinaire, accompagnée d’un son électronique hypnotique, mêle sept voix profondes aux élans corporels des comédiens. Ce spectacle théâtral invite au voyage sur le sillage des gens du chemin, un chemin qui dévoile sept voies guidées par la lumière du hasard et la magie du présent, de l’ici et maintenant. Un chemin de vérité qui passe par la difficulté et la voie sans limite de l’amour. Sur invitation à retirer à l’IFA.

PHOTOGRAPHIE « TRAIT D’UNION »

Pour les amateurs du 8e art, l’Institut Français d’Agadir vous convie à l’exposition photographique « Trait d’Union » de Floriane De Lassée et Nicolas Henry. Une invitation au voyage et à la découverte de près de 10 années de pérégrinations à travers le monde. Des paysages, des lieux de vie, des us et coutumes, des histoires, etc., déclinés par le biais de mises en scène qui font ressortir les spécificités des différentes communautés visitées. « Trait d’union », comme son nom l’indique, est un pont entre les cultures pour le dialogue, le partage et l’échange entre les peuples et contre l’isolement et l’incompréhension. Cette exposition a connu un grand succès dans le cadre des Rencontres Internationales de la Photographie de Fès. À découvrir du 19 avril au 27 mai à l’Institut Français d’Agadir. Vernissage le mercredi 19 avril à 18h30. Venez nombreux.

CINÉMA « NOUVELLE VAGUE »

Rendez-vous le samedi 22 avril à 19h à l’IFA pour la projection du film documentaire « Nouvelle vague : quand le cinéma prend des couleurs » de Edouard Mills Affif. Rappelons, s’il en était besoin, la bonne santé actuelle du cinéma français, qui séduit de plus en plus, au-delà des frontières de l’hexagone et de l’Europe. Un succès qu’il doit grandement à une nouvelle génération d’acteurs, en grande partie issus de l’immigration. Le film documentaire retrace le parcours du combattant emprunté par une vague d’acteurs, de cinéastes, de réalisateurs qui font aujourd’hui les beaux jours du septième art après avoir combattu les préjugés, les barrières de l’imaginaire collectif. La projection laissera place à une rencontre avec le réalisateur Edouard Mills Affif, spécialiste du cinéma documentaire et des représentations audiovisuelles de l’immigration en France.

PHILOSOPHIE : YVAN DROUMAGUET

« Liberté, droits de l’Homme et citoyenneté », telle est la thématique de la conférence philosophique organisée le jeudi 11 mai à 19h par l’IFA et animée par Yvan Droumaguet. Professeur agrégé de philosophie, chroniqueur dans la presse écrite et parlée, essayiste et conférencier, Yvan Droumaguet pose le débat sur l’éternelle question de la liberté et des conceptions qu’elle englobe. La liberté consiste-t-elle d’abord à s’affirmer comme individu libre de choisir sa vie ou à prendre part comme citoyen au pouvoir politique ? La morale des Droits de l’Homme peut-elle s’accorder avec les exigences de la politique ? Autant de questions qui seront abordées dans le cadre d’un cycle de trois conférences organisées tout au long de l’année 2017, sur la thématique « Culture, politique, morale, religion : conditions et obstacles de la liberté ».

LITTÉRATURE : AZ-EDDINE NOZHI

Le mardi 16 mai à 19h, l’IFA organise une rencontre littéraire avec Az-eddine Nozhi autour de l’ouvrage « Récits du lundi et d’autres jours ». Le roman se déroule dans la ville minière de Khouribga et retrace typiquement les scènes de vie marocaines des années 1970-80. Compilant plusieurs histoires, celles du narrateur et de sa cousine Zoubida ; du vieillard et de la théière, du jeune bachelier qui quitte son village après avoir lu Le Clezio, Az-eddine Nozhi nous fait voyager dans leur quotidien. Né à Khouribga en 1956, l’auteur enseigne la littérature française à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal. Il est également auteur de plusieurs articles sur le rapport textes-image. La rencontre littéraire sera animée par Abdelkhaleq Jayed, écrivain et enseignant de lettres à l’Université Ibn Zohr d’Agadir.