AGUERD, UN COIN DE NATURE PARADISIAQUE

AGUERD, UN COIN DE NATURE PARADISIAQUE

SE RESSOURCER PRÈS D’AGADIR

Si vous aimez la nature, le calme et les randonnées, vivez un dépaysement total à seulement 35km au nord d’Agadir. Dans une vallée verdoyante, le village amazigh Aguerd vous attend. Dans cette vallée où se rencontrent montagnes et rivières, forêts et cascades, les amoureux de nature vierge trouveront un cadre idéal pour se ressourcer, se balader, se baigner dans l’un des nombreux bassins naturels, pique-niquer ou simplement profiter du farniente. Niché entre arganiers, oliviers, caroubiers, figuiers de barbarie et toute une flore de plantes aromatiques et médicinales, ce lieu a tout d’un paradis terrestre prêt à accueillir les amateurs d’écotourisme. Pour vous évader à Aguerd le temps d’un week-end, suivez les conseils de Simone Benhassi, notre Consultante en tourisme et découvrez le vrai bonheur d’un séjour en montagne en quête d’une parenthèse de vie authentique.

UNE HISTOIRE D’EAU…

Le village d’Aguerd trouve ses origines au temps où, poussés par la sécheresse, les Nomades, en quête d’eau et de nourriture pour leur bétail, arrivèrent dans cette vallée, puis s’y installèrent. En raison de l’accès difficile et de l’isolement des lieux, les habitants se marièrent essentiellement entre eux, ce qui fait qu’aujourd’hui 70% des familles portent le même nom. Ce n’est que dans les années 70 que les jeunes commencèrent à se marier hors de leur village et de leur vallée.

Entouré des douars Tasdermte, Kachte, Agni Oufella, Agni Izdar, Tanit et Ilbdi, le village d’Aguerd joue encore aujourd’hui un rôle important. C’est en effet dans ce village que la population des douars alentour vient régler les problèmes de vols, les malentendus ou litiges relatifs aux terrains et la distribution de l’eau. Ici, ces problèmes sont jugés par le président de la Tribu « Aït Laaorf ».

SOUVENIRS ET ANECDOTES

Les habitants d’Aguerd aiment parler de leurs ancêtres. Dans les années 60, le douar Kachte, dominant toute la vallée à 1400m d’altitude, jouait un rôle important de relais d’informations. Il était en effet le seul village à capter la radio et à recevoir des nouvelles du royaume. Ainsi, pour annoncer le début du Ramadan à leurs voisins de la vallée, les villageois de Kachte, la veille au soir, faisaient tourner des lampes ou des branches de palmier en feu au dessus de leur tête.

Faire le marché de la semaine était aussi un périple. À pied ou à dos d’âne, les villageois descendaient jusqu’à Inezgane qu’ils nommaient Tlata Ouaksimne, le marché du mardi. Pour ce faire, ils se rejoignaient le lundi après-midi sur le chemin de Tasdermt pour arriver ensemble le lendemain vers 8h du matin. Au retour du marché, ce n’est que le mercredi en matinée que les villageois rentraient enfin dans leurs villages.

UN SÉJOUR AUTHENTIQUE

Membre du Réseau de Développement Touristique Rural, le Gîte rural écologique Jawahir Aguerd a ouvert en 2011 avec l’idée de développer le tourisme rural dans cette vallée et de faire participer les villageois aux activités du gîte. Entouré de calme et d’air pur, le lieu est idéal pour se détendre au bord de la piscine ou sur une des terrasses avec vue sur les montagnes, les palmiers et les jardins. Pour explorer les environs, le gîte vous propose des balades dans la palmeraie et au bord de l’oued, ainsi qu’une visite du village. Les adeptes de marche peuvent programmer une randonnée vers Tamzergout ou Aksri, et visiter les sources. Des trekkings de plusieurs jours peuvent être organisés sur demande. Si l’escapade vous tente, le Gîte Jawahir Aguerd organise pour vous des transferts en 4×4 au départ d’Agadir. (www.facebook.com/gitejawahir – Gérant Hadj Larbi – Gsm : 06 61 28 08 09)

LA GROTTE WIN-TIMDOUINE

Niché dans le Haut-Atlas à 1600m d’altitude, le bassin de Win-Timdouine est alimenté par l’eau qui sort d’un dédale de lacs souterrains d’une vingtaine de kilomètres. La vue et la sérénité des lieux valent vraiment le déplacement.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​ La grotte de Win-Timdouine est l’une des plus importantes d’Afrique et une immense réserve d’eau souterraine, d’où son appellation de grotte des lacs en amazigh. Son exploration se fait en compagnie de spéléologues. L’association Spéléologie d’Agadir œuvre de manière bénévole et encadre les gens désireux de visiter cette grotte. (www.facebook.com/asaspeleoagadir)

Itinéraires pour aller à Aguerd : Agadir par Hay Mohammadi via Amalou, Ifri et Tasdermt : 26km dont 14km de piste / Agadir par Aourir jusqu’à Tamzargoute, puis via Tifrdine et Agni : 35km / Agadir via Amskroud direction Imouzzer, puis Zaouia Tighanimine et Tanite : 64km (Détour par Win-Timdouine).