DES GADIRIS AU SOMMET DU KILIMANDJARO

LA SECTION RANDO8000 DE L’UFE AGADIR

Après l’Oukaimeden, le M’Goun et le Toubkal, sommet du Maghreb, le rêve de la Section Rando8000 de l’Union des Français de l’Étranger d’Agadir est devenu réalité : s’attaquer au Kilimandjaro. Cette montagne du Nord-Est de la Tanzanie se compose de trois volcans éteints : le Shira à l’ouest, le Mawenzi à l’est et le Kibo, dont le pic Uhuru à 5895 mètres d’altitude, est le point culminant de l’Afrique. Ses neiges, chantées par Pascal Danel, ont toujours fasciné les aventuriers de la Section Rando8000 de l’UFE qui, du 21 au 27 janvier, se sont attaqué à l’escalade de ces sommets. L’aventure commence par un mot « Karibu ! » (Bienvenue) à Kilimandjaro Airport, puis une petite frayeur, le chauffeur roule à gauche ! C’est normal. Le lendemain, le groupe se présente à l’entrée du parc national Machame Gate où les attendent des porteurs, un cuisinier et deux guides, John et… Kennedy !

UNE ASCENSION LABORIEUSE   

« Montée d’emblée dans la forêt équatoriale où fougères géantes et lianes inextricables s’entremêlent, progression contrôlée où les mots swahili résonnent « Polé Polé » (doucement).  Bivouac à Machame Hut 3000m. Le lendemain, montée en crête à travers les hautes bruyères, vue sur le mont Meru émergeant de la mer de nuages, arrivée sur un petit plateau, traversée de la steppe et bivouac à Shira 3750m avec démonstration du caisson hyperbare. Mardi 24 janvier, montée douce et progressive jusqu’à la côte 4400 où l’on traverse à pied le LavaTower, grande tour de lave orangée, puis descente plein est, où nous croisons des séneçons géants. Premiers symptômes du mal aigu des montagnes. Bivouac à Barranco Hut 3900m. Mercredi 25, la rive gauche de Barranco est fermée par une barrière spectaculaire, nous la franchissons par un sentier  impressionnant le long de sa paroi… »

SUR LE TOIT DE L’AFRIQUE

« Ascension lente, respiration difficile… Après le passage du col 4100m commence une longue traversée vers l’est à travers d’immenses plateaux arides entrecoupés de ravins. Bivouac à Barrafa Hut 4673m pour un réveil à 22h30 ! Frontales en place, un long serpentin lumineux d’environ 200 marcheurs arpente un sentier qui s’élève dans la moraine. Le manque d’oxygène se fait sentir et les pauses sont les bienvenues. Enfin, après environ 8h d’efforts continus, arrivée avec le lever du soleil sur le rebord du cratère dans un froid glacial. Moment sublime sur le toit de l’Afrique à Uhuru Peak 5985m ! Pleurs, rires, accolades et embrassades… Nous immortalisons l’instant en portant haut les couleurs de l’UFE Agadir. Les Kilimandjaristes : Anne-Marie, Christine, Marie-Louise et Sonia, Alain, Fred, Jacques, Jean-Claude et Cricri. Une belle aventure humaine… Hakuna Matata !