EXPOSITION PABLO PICASSO À RABAT

RABAT, CAPITALE DE LA CULTURE

Rabat confirme de plus en plus son statut de ville culturelle et accueille nombre d’animations et d’expositions prestigieuses. À travers son programme quinquennal intégré de développement 2014–2018 : « Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture », la ville a vu naître plusieurs chantiers culturels d’envergure dont le Musée Mohammed VI d’Art Moderne Contemporain. Cet édifice, devenu désormais un emblème de la capitale, accueillera, en avril prochain, une grande exposition de l’œuvre de l’un des plus illustres artistes du 20e siècle, le peintre, dessinateur et sculpteur espagnol, Pablo Picasso. Une centaine de chefs-d’œuvre de Picasso, peintures, sculptures, dessins, gravures, feront le bonheur des visiteurs du MMVI. Un événement culturel historique rendu possible grâce au partenariat entre le Musée national Picasso-Paris et la Fondation nationale des musées au Maroc.

LE MUSÉE MOHAMMED VI

L’exposition de Picasso au Musée de Rabat s’inscrit dans une dynamique culturelle qui lui permet de se positionner parmi les plus grands musées d’art moderne à l’échelle internationale. En effet, depuis sa création, le MMVI a eu le privilège de faire découvrir au public marocain les plus grands noms de la création artistique contemporaine. Après, la rétrospective consacrée, en 2015, à l’œuvre du sculpteur français César, et la première grande rétrospective en Afrique du sculpteur suisse Alberto Giacometti, en 2016, l’année 2017 sera consacrée à l’artiste espagnol Pablo Picasso. Et déjà pour 2018, Mehdi Qotbi, Président de la Fondation nationale des musées, annonce une exposition consacrée à la Méditerranée avec des artistes de renom tels que Paul Cézanne, George Braque ou Miró. Une riche programmation qui vient consolider le statut de ville culturelle de la capitale.

PROGRAMME VILLE LUMIÈRE

C’est dans le cadre du Programme intégré de développement 2014 – 2018, intitulé Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture, qu’intervient l’engouement culturel qui se vit actuellement à Rabat et que nous souhaitons voir se déployer au niveau des autres villes du Maroc, particulièrement chez nous. La culture, nous ne cesserons de le rappeler, est le socle du vivre-ensemble et le ciment de toute communauté tournée vers l’avenir. Et c’est ce que met en exergue l’un des axes majeurs de ce programme quinquennal à travers la valorisation du patrimoine culturel et civilisationnel de la ville de Rabat. Dans ce sens, plusieurs projets structurants ont été lancés dans la vallée du Bouregreg. Il s’agit, entre autres, de la construction du Grand Théâtre de Rabat, de la Maison des Arts et de la Culture et de la Bibliothèque des archives nationales du Royaume du Maroc.