FILIÈRES EN PHASE AVEC LE MARCHÉ DE L’EMPLOI À AGADIR

FILIÈRES EN PHASE AVEC LE MARCHÉ DE L’EMPLOI À AGADIR

« Que poursuivre comme études, que choisir comme filière après le bac ? », des questions qui préoccupent aussi bien les lycéens que leurs parents, soucieux de leur avenir professionnel. L’orientation universitaire est donc une étape déterminante où plusieurs paramètres entrent en jeu, notamment les notes de l’élève, ses centres d’intérêt, son milieu familial, ses moyens financiers… Mais plus important encore, il s’agit pour lui de choisir une filière de formation en phase avec le marché de l’emploi, les stratégies nationales, les tendances sectorielles et les projets structurants de la région, pour mettre de son côté toutes les chances de réussite professionnelle.

« Les difficultés d’insertion sur le marché de l’emploi peuvent se manifester aussi par une exposition de la population active à une situation d’inadéquation entre les qualifications et les exigences de l’emploi. »
Rapport du Haut-Commissariat au Plan

Ces dernières années, les chances d’insertion professionnelle des jeunes diminuent de plus en plus, notamment en raison d’une orientation défaillante et d’une inadéquation des formations avec les exigences du marché du travail. Ce constat alarmant a fait l’objet d’un point majeur du discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 65e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, le 20 août 2018 : « Le chômage des jeunes, qui reste élevé, est pour moi un vrai sujet de consternation » … « Il est inconcevable qu’un jeune sur quatre soit au chômage en dépit du niveau de croissance économique atteint globalement par le Maroc. Et ces chiffres sont plus dramatiques en milieu urbain ». … « Nous ne devons plus accepter que notre système éducatif fonctionne comme une machine à fabriquer des légions de chômeurs, surtout dans certaines filières universitaires dont les diplômés, tout le monde le sait, peinent énormément à intégrer le marché de l’emploi ».

CHOIX D’UNE FILIÈRE, CHOIX D’UN LIEU DE FORMATION

La rentrée prochaine arrivant à grands pas, il est urgent pour les étudiants de cibler dès maintenant les filières qui favoriseront leur employabilité dans les secteurs professionnels en pleine expansion. Particulièrement bien dotée en facultés, écoles et instituts d’études supérieures, publics et privés, notre ville est devenue aujourd’hui une destination universitaire pour de nombreux étudiants, notamment ceux des provinces du Sud et des régions subsahariennes. Pour vous aider dans cette orientation, Agadir Première a exploré pour vous les secteurs prometteurs du Grand Agadir et de la Région Souss-Massa et les filières en phase avec les stratégies nationales de développement et leurs déclinaisons régionales : Plan Maroc Vert pour le secteur agricole, Plan d’Accélération Industrielle décliné à la Région Souss-Massa, Plan Halieutis dans le secteur de la Pêche…

LE CROSP

Centre Régional d’Orientation Scolaire et Professionnelle

Outre les forums et carrefours d’orientation scolaire, universitaire et entrepreneuriale, organisés annuellement au profit des jeunes, d’autres structures sont mises en place au niveau de chaque région pour les aider à choisir la bonne voie vers une insertion réussie dans la vie active.
Service gratuit dédié aux élèves, parents, cadres pédagogiques et administratifs de la région Souss-Massa, le Centre Régional d’Orientation Scolaire et Professionnelle Agadir (CROSP) est une entité qui relève de l’Académie Régionale de l’Éducation et de la Formation Souss-Massa (AREF). Il met à la disposition des lycéens des supports (guides, dépliants, brochures…) dont il assure la production, pour faciliter leur orientation post-baccalauréat.
Situé Avenue Abderrahim Bouaabid, en face de la gare routière d’Agadir, l’établissement est ouvert au public du lundi au vendredi, de 9h00 à 16h00, afin de renseigner et de conseiller les jeunes en quête d’informations sur les établissements d’enseignement supérieur, nationaux et régionaux.
Crosp.agadir@gmail.com
www.facebook.com/crosp.arefsm.9

FILIÈRE PÊCHE ET PRODUITS DE LA MER

De par sa situation géographique sur l’Atlantique, la Région Souss Massa occupe une position stratégique au cœur de la ressource halieutique et des lieux de commercialisation. Elle dispose, par ailleurs, d’importantes infrastructures avec cinq ports dont celui d’Agadir, premier port de pêche national et plateforme de transformation des produits de la mer. Souss Massa est surtout la première région du Maroc à avoir bénéficié d’une déclinaison régionale du Plan d’Accélération Industrielle (PAI), stratégie d’industrialisation ambitieuse, créatrice de valeur ajoutée exportatrice et génératrice d’emploi. Dans l’objectif de porter ce projet, un maillage de parcs industriels innovants est en cours d’installation dans la région, notamment le Parc Haliopolis, qui constitue une réelle opportunité pour les entreprises de la filière halieutique.

En réponse aux besoins du secteur en compétences professionnelles, l’Institut Supérieur des Pêches Maritimes d’Agadir (ISPM) assure la formation de cadres supérieurs destinés à occuper des postes à responsabilités dans divers segments de la pêche maritime et immédiatement opérationnels sur le marché du travail.
Relevant de la Direction de la Formation Maritime et de la Promotion Socioprofessionnelle du ministère chargé de la pêche, cet institut propose des branches conçues selon l’architecture LMD (Licence-Master-Doctorat) adoptée par le ministère chargé de l’enseignement supérieur. L’admission requiert un baccalauréat marocain scientifique ou technique.

Deux formations correspondent particulièrement aux tendances actuelles du secteur, notamment la filière « Mécanique marine » qui vise à former des cadres navigants capables d’assurer la conduite, la maintenance et l’exploitation des installations et des machines à bord des navires de pêche. Les débouchés de ce cursus donnent accès aux postes d’officier mécanicien, chefs d’atelier de réparation et de maintenance des navires, inspecteurs administratifs maritimes et responsables techniques au sein d’entreprises à vocation industrielle.

L’ISPM propose également la formation « Traitement et valorisation des produits de la pêche » pour une qualification professionnelle indispensable à l’exercice des métiers liés à ce domaine. Les lauréats de cette formation peuvent être recrutés au niveau des laboratoires de contrôle de qualité, bureaux d’études spécifiques, établissements distributeurs et unités de traitement et de valorisation des produits de la mer. Pour plus d’informations, consulter le site : www.ispm.ac.ma

FILIÈRE AGRICULTURE ET AGRO-INDUSTRIE

Première région de primeurs et d’agrumes du pays, Souss Massa occupe une position de leader au niveau national dans le secteur agricole avec pas moins de 650.000 tonnes d’agrumes et 1,2 million de tonnes de primeurs exportés par an. Véritable levier économique de la région et vecteur d’intégration pour la population locale, l’agriculture a connu un fort développement sous l’impulsion du Plan Maroc Vert (PMV) et compte également tirer profit du dynamisme créé par la déclinaison régionale du Plan d’Accélération Industrielle (PAI) qui soutient l’agro-industrie, un des pôles économiques majeurs de cette stratégie. L’Agropole d’Agadir, parc industriel moderne, se veut aujourd’hui une plateforme régionale de référence destinée aux industriels opérant sur toute la chaîne de valeur agricole.

Relevant de l’Université Ibn Zohr, l’École Supérieure de Technologie d’Agadir (ESTA) répond au besoin des entreprises en quête de techniciens supérieurs comptant de larges connaissances et compétences dans le secteur agro-industriel et agroalimentaire par le biais d’une formation en « Génie Bio-industriel ».
Ouverte aux titulaires des baccalauréats séries Sciences Expérimentales et Sciences agronomiques ou tout diplôme reconnu équivalent, cette formation de Diplôme Universitaire Technologique (DUT) prépare des profils aptes à exercer différentes activités spécifiques à la profession : production, analyse et contrôle, recherche et développement, management de qualité… au sein des industries de transformation et manufacturières, des unités de production et d’emballage, de conditionnement, de congélation et des laboratoires d’analyse.
Informations disponibles sur : www.esta.ac.ma

De son côté, l’École Polytechnique d’Agadir d’Universiapolis propose une formation intitulée « Ingénierie Alimentaire » qui prépare des ingénieurs agroalimentaires dotés d’une double compétence scientifique et managériale en matière d’aliments et de maîtrise des procédés alimentaires. Les débouchés concernent des postes de responsable produit, logistique, hygiène-sécurité-qualité-environnement et des postes dans l’enseignement et la recherche en institutions spécialisées.
Conditions d’admission sur : www.e-polytechnique.ma

FILIÈRE INDUSTRIE

En Région Souss Massa, l’industrie est un vecteur de croissance pérenne avec pas moins de 440 unités industrielles. C’est également un secteur en pleine expansion depuis le lancement, en janvier 2018, du Plan d’Accélération Industrielle déclinée à la région. Cette stratégie, qui soutient la création d’écosystèmes industriels, renforce par conséquent le tissu économique local et ambitionne la création de 24.000 nouveaux emplois. Heureusement, Agadir compte aujourd’hui un beau panel d’établissements universitaires dont le choix de filières répond parfaitement aux objectifs de ce plan.

Créée par le Groupe ENSA Maroc, l’École Nationale des Sciences Appliquées d’Agadir forme de façon remarquable des ingénieurs pluri-compétents en sciences avec de solides connaissances sur l’entreprise et le management.
Étalées sur 5 ans, les méthodes pédagogiques adoptées à l’ENSA permettent aux lauréats l’acquisition d’une formation technique de haut niveau, sans oublier le développement d’un esprit d’initiative, une qualité indispensable aux ingénieurs. Cet établissement, qui relève de l’Université Ibn Zohr, est accessible aux bacheliers scientifiques et techniques.
Après deux ans de tronc commun, le second cycle de cette formation s’ouvre sur 6 filières d’avenir, notamment la branche « Génie Industriel ». Cette spécialité dote les lauréats de compétences techniques, économiques et sociales, de même qu’une approche globale des problèmes de l’entreprise. Plus de détails sur www.ensa-agadir.ac.ma.

De son côté, la Faculté des Sciences d’Agadir (FS) propose une formation nommée « Sciences de la Matière Chimie », une filière totalement d’actualité et en phase avec la branche chimique et para-chimique prônée par le Plan d’Accélération Industrielle régional.
Après un tronc commun de base, cette formation donne accès à un parcours de spécialisation en « Chimie organique », « Chimie minérale » et « Chimie Physique ». L’objectif de ce cursus universitaire est de doter les étudiants de solides compétences dans les domaines fondamentaux de la chimie au niveau pratique et théorique, sans négliger les modules mathématiques et physiques, ainsi que les outils informatiques et linguistiques nécessaires à la vie active.
Relevant du réseau universitaire Ibn Zohr, cet établissement public a notamment pour mission de promouvoir la recherche scientifique et technique afin de répondre aux exigences du développement économique, social et culturel, en particulier dans les régions sud. Délivrant des diplômes basés sur le système Licence-Master-Doctorat, la faculté ouvre ses inscriptions aux bacheliers scientifiques ou titulaires d’un diplôme équivalent.
Plus d’informations sur www.fsa.ac.ma.

FILIÈRES INFRASTRUCTURES

Dans son horizon 2017-2022, le Plan de Développement Régional Souss Massa (PDR) envisage la transformation du Grand Agadir en métropole d’envergure nationale, moyennant de projets de désenclavement et d’aménagement urbanistique. L’objectif escompté de ce chantier est de placer la région à la hauteur des enjeux stratégiques en termes d’attractivité et de connectivité des villes.
Pour accompagner la dynamique impulsée par les nouvelles stratégies régionales de développement et leurs projets structurants, l’École Nationale des Sciences Appliquées d’Agadir (ENSA), intègre une formation « Bâtiment et Travaux Publics » destinée à former des ingénieurs civils. Celle-ci permet à l’étudiant de devenir un spécialiste qualifié dans la conception, le choix des procédés et des méthodes de construction, mais aussi un organisateur compétent dans l’évaluation des besoins matériels et humains, la planification des tâches et des approvisionnements, la gestion budgétaire des opérations.

Présente dans des secteurs d’application majeurs en termes d’emploi et d’économie, la filière Génie Civil ouvre de nombreuses portes professionnelles aux lauréats, notamment celles des études géotechniques, du calcul lié à la déformation et la rupture des matériaux naturels et artificiels, du calcul des ouvrages et de la conception et des méthodes de travaux en bureaux d’études et sur les chantiers. Pour plus de renseignements, visitez le site : www.ensa-agadir.ac.ma.

La formation « Génie Civil » est également dispensée à l’École Polytechnique d’Agadir, établissement d’enseignement supérieur privé. Rattaché à l’Université Internationale d’Agadir Universiapolis, cet établissement assure un cursus d’ingénierie Bac+5 avec un programme de classes préparatoires. Cette formation s’appuie sur l’acquisition de bases scientifiques, de compétences professionnelles et d’un savoir-faire de haut niveau. Pour accéder à la première année du cycle préparatoire, le candidat doit être titulaire d’un baccalauréat scientifique, technique ou technologique. Plus d’infos sur : e-polytechnique.ma