LA NUIT DES ARTS MARTIAUX 2017

LA NUIT DES ARTS MARTIAUX 2017

PAR LE SAMURAI AÏKIDO CLUB

Si la météo a mis à l’épreuve les participants de la 2e Nuit des Arts Martiaux, elle a aussi mis en exergue l’esprit d’équipe des membres du Samurai Club ENCGA, donnant toute sa dimension aux valeurs de paix, amour, tolérance et coexistence prônées par l’événement. Après l’édition 2016 qui a réuni plus de 450 spectateurs, cette nouvelle année a rempli ses promesses. Affilié à la Fédération Royale Marocaine d’Aïkido, Iaïdo et Affinitaires, le Samurai Club ENCGA a été formé en 2008 au sein de l’ENCG Agadir, sur un désir estudiantin de partager les valeurs et les bienfaits de l’Aïkido autour de l’enceinte universitaire. Aujourd’hui, la Nuit des Arts Martiaux a pris sa place parmi les animations d’Agadir, appuyant la volonté de l’ENCGA à participer à l’image sportive, artistique et culturelle de la Région Souss Massa. Pour la 2e fois, Azigzao Éditions a soutenu l’événement.

TROIS JOURS DE SENSATIONS FORTES

Précédée par la projection du film « 47 Ronin » le jeudi 16 mars et d’un entraînement interclubs aïkido entre le Samurai Club ENCGA et l’Association Najah Biougra le lendemain, la 2e Nuit des Arts Martiaux a accueilli, le samedi 18 mars, le public venu nombreux assister au spectacle. C’est sous une pluie battante et un orage assourdissant que la soirée a commencé, ce qui n’a pas démonté la volonté des étudiants qui ont déménagé à l’intérieur de l’amphithéâtre. Le Samurai Club ENCGA a ouvert les festivités avec une démonstration d’Aïkido tandis que, sur un côté de la scène, le jeune talentueux artiste peintre Khalid El Bouhali réalisait en temps réel un portrait de Maître M’Barek Alaoui, considéré comme le père fondateur de l’Aïkido au Maroc. Les clins d’oeil artistiques se sont d’ailleurs succédés ce soir-là, jamais loin de l’esthétique chorégraphique des arts martiaux.

UN ÉVENTAIL D’ARTS MARTIAUX

C’est sous les tambours du groupe Tifawtono que le spectacle s’est poursuivi, avant une démonstration de Karaté du Club Okinawa ENCGA et une démonstration Iaido de l’Association Atlas. La troupe théâtrale du Club Kiproko ENCGA a détendu l’assistance avant que l’équipe nationale du Vovinam Viet Vo Dao ne la remette sous haute tension en défiant les lois de l’équilibre. Mêlant chants, instruments et combats dansés, la troupe Capoeira Senzala De Santos a invité le public dans la culture brésilienne avant que les Fighters League Club ENCGA ne l’emmènent en Indonésie pour du Kali Silat. Les filles du Samurai club ENCGA ont offert un Ladies show, puis le Club Music ENCGA a créé une pause musicale pendant l’ouverture du buffet gourmand. La soirée s’est terminée par du Kung Fu Shaolin de l’Association Jaouhara et une démonstration de Jujitsu brésilien par les Fighters League Club ENCGA.