LES COUPS DE COEUR DE VISA FOR MUSIC 2016

LES COUPS DE COEUR DE VISA FOR MUSIC 2016

JOKKO, UNE FUSION D’INFLUENCES 

C’est bien entendu sur scène, pendant les showcases, que les artistes participant à Visa For Music 2016 se sont pleinement révélés. Parmi les coups de coeur de cette édition, le groupe Jokko a fait sensation, groupe dans lequel jouent les Marocains Foulane Bouhssine et Mehdi Nassouli, originaires de notre région. En ouverture de la dernière soirée, ce nouveau projet a prouvé sur scène qu’il a de grandes heures devant lui avec une fusion d’influences et d’univers musicaux portés par des artistes issus du Maroc, du Sénégal, du Mozambique et de Côte d’Ivoire. À suivre de près, le groupe Jokko a éveillé l’intérêt de nombreux professionnels de la musique ; programmateurs, journalistes… de tous les horizons. Parmi leur actualité musicale, ils ont participé, entre autres, à une résidence à Montpellier et ont été programmés au Capetown Jazz Festival pour le mois d’avril prochain.

LE TOURBILLON INNA MODJA

Au groupe Jokko ont succédé Ba Cissoko et la rayonnante chanteuse malienne Inna Modja, mais aussi le très attendu Labess qui a clôturé la soirée en laissant une foule ravie et déchaînée. Inna Modja était très attendue sur la scène du théâtre. L’artiste engagée, qui a plus d’un million de vues sur son clip « Tombouctou », est particulièrement dynamique en live et son talent est sans limite. Sa pop soul lui permet de parler de sujets qui lui tiennent à coeur et son charisme scénique réveille l’âme militante de chacun, sur des sujets comme la guerre ou les droits des femmes. Heureuse d’être là, elle et ses musiciens ont offert un show haut en couleurs. Découvrant son style et ses rythmes enfiévrés, le public s’est retrouvé debout, chantant et dansant. Fidèle à ses promesses, l’artiste a su mobiliser, autour de la musique, un pari osé que seuls les meilleurs ont pu réussir.

47SOUL, VOIX DE PALESTINE

Alliant Dabkeh, pop et danse, un groupe s’est particulièrement démarqué : les Palestiniens 47SOUL. Issus de la scène palestinienne en exil, les membres de ce groupe aux multiples facettes n’ont pas vécu exactement de la même façon leurs origines puisqu’ils étaient géographiquement opposés, en Palestine, Jordanie et Etats-Unis. C’est grâce aux nouvelles technologies et à la musique qu’ils se sont rencontrés, passant au-dessus de leur éloignement géographique. Prônant l’idée d’affranchissement des frontières quelles qu’elles soient, ces artistes trouvent, dans la musique, un moyen de s’amuser ensemble. Ce 17 novembre dernier, les 47SOUL ont su parler au public, transformant le théâtre en dancefloor géant en jouant leur Shamstep, rythme de leur invention mêlant sonorités orientales et pop, le tout sourire aux lèvres, témoignant de la soif de vivre d’une jeunesse qui garde espoir.

LA RELÈVE FATIMA TACHTOUKT

Jeune, moderne et charismatique, Fatima Tachtoukt s’est distinguée pendant la 3ème édition de Visa For Music, incarnant cette nouvelle génération d’artistes qui pérennise l’héritage musical amazigh du Souss. Premier prix d’un concours sur Radio Plus Agadir en 2007, Fatima Tachtoukt est originaire de Chtouka Aït Baha. C’est parmi 300 candidats qu’elle s’est démarquée lors de ce tremplin et a pu enregistrer, peu après, son premier album reprenant le répertoire amazigh des anciennes Rayssate. Elle participe à de nombreux festivals : Lille 2015, Mawazin 2016, Festival Timitar, Cop22 Marrakech, Visa for music, Babel Med Marseille 2017… En 2010, elle a reçu le prix national de l’Institut Royal de la culture Amazigh (IRCAM). Elle a, à son effectif artistique, huit albums avec des titres phares tels que : Tamazight aymmi, rad akk nsamh iwgadir, Agdhidh lhurr, ahh a yan tmyart… 

LES LAURÉATS DU VFM S’EXPORTENT

Les publics du monde aiment nos artistes qui s’exportent désormais à l’autre bout de la Terre. Le travail de promotion de Visa For Music et de tous ses partenaires porte déjà ses fruits. Une fois lancés, les artistes n’en finissent plus de tourner sur les scènes les plus prestigieuses, partageant sur leurs pages Facebook les plus grands moments de ces magnifiques expériences. En ce début d’année, deux groupes marocains font l’actualité à l’international. On ne présente plus les charismatiques Hoba Hoba Spirit, groupe lauréat de Visa For Music 2014 qui vient de se produire au GlobalFest le 8 janvier 2017 à New York City aux Etats-Unis. globalfest.org.  Les sympathiques membres du groupe Bob Maghrib également lauréat de Visa For Music 2014, seront, quant à eux, présents au Festival Sauti Za Basura du 9 au 17 février 2017, à Zanzibar dans l’océan Indien. www.busaramusic.org 

Leave a Reply

Your email address will not be published.