OTHMANE CHOUFANI, SURFEUR DE BIG WAVES

OTHMANE CHOUFANI, SURFEUR DE BIG WAVES

UNE QUÊTE DE SPOTS EXTRÊMES

Si nombre de jeunes d’Agadir ont le surf pour passion, certains partent en quête d’un peu plus d’adrénaline sur les plus grosses vagues du monde. C’est le cas d’Othmane Choufani, né à Rabat en 1992 et originaire d’Agadir, qui n’a pas hésité à affronter les mâchoires liquides d’Hawaï, Californie, Mexique, Indonésie, Tahiti, Portugal… pour se qualifier sur le Big Wave Tour by World Surf League (circuit professionnel de grosses vagues). La passion d’Othmane pour le surf est née très tôt sur les plages d’Agadir. « J’allais à la plage depuis tout petit. Ma mère avait l’habitude de m’y emmener  souvent et je m’amusais avec son boogie, puis j’ai reçu ma première planche de surf et fait mes premiers Take Off sur les vagues en compagnie de Ramzi et Samir Boukhiam, mes deux amis d’enfance. Je surfais à chaque fois que je n’avais pas de cours. J’allais directement à la plage pour surfer et depuis, je ne me suis jamais arrêté. »

LE PÔLE FRANCE SURF- BAYONNE 2007- 2011

C’est à 14 ans, au retour des Championnats du Monde de Surf Junior et après une rencontre avec les entraîneurs du pôle France Surf (Structure la plus élevée de la filière du haut niveau surf de la Fédération Française de Surf), qu’Othmane annonça à ses parents qu’il souhaitait quitter le cocon familial et poursuivre ses études secondaires au Lycée René Cassin à Bayonne, au sein du Pôle France. Othmane y fut admis en tant que surfeur marocain grâce à une convention entre la Fédération Française de Surf et la Fédération Royale Marocaine de Surf.

Cinq années d’entraînement intense et quelques milliers de vagues plus tard, Othmane représenta fièrement le drapeau national dans plusieurs compétitions internationales. Othmane Choufani se démarque de la nouvelle génération de surfeurs. Malgré des résultats plus qu’encourageants dans la sphère compétitive, celui que ses pairs surnomment désormais « Hot Man », décida, à 19 ans, de se retirer du circuit Pro Junior pour goûter à un nouvel aspect du surf : le Surf Extrême – Big Wave, en se lançant à l’assaut des vagues géantes du monde entier. Il est en effet le 1er surfeur marocain et arabe à avoir surfé à la rame les spots de Mavericks, Nazaré et Jaws et à avoir été nominé au XXL Big Wave Award. Le surfeur, qui réside à Agadir, est sponsorisé par Quiksilver, Paradis Plage, Maroc Rider et Euroglass.

Othmane Choufani a également été nominé pour une des plus grosses vagues en 2017 sur un spot de surf marocain appelé Tafernicks. « Mon but était vraiment de pouvoir surfer une ou deux vagues assez grosses afin de faire entrer un spot marocain sur la scène du surf de gros et j’ai réussi grâce à cette nomination au XXL Award. Pouvoir mettre ce pays aux côtés des grandes nations du surf est une fierté… »

Sources : www.paradisplage.com/othmane-choufani / ma.surf-report.com

ZEN POUR REPOUSSER LES LIMITES

« Je crois que le surf de grandes vagues m’a choisi et non le contraire ! Depuis que j’étais enfant, j’ai toujours aimé aller au-delà de mes propres limites dans tout ce que je faisais. » J’aime cette excitation en observant la houle, tout en décidant d’y aller ou pas. Mon sac de voyage est toujours prêt. Un jour au Maroc, le jour d’après à Mavericks en Californie…

En tant que surfeurs de grandes vagues, nous prenons des coups, nous voyageons beaucoup, nous dépensons beaucoup d’énergie pour trouver la bonne vague… La préparation mentale est aussi importante. J’aime pratiquer le yoga pour me sentir bien avant le surf. Il m’aide à garder mon calme. J’ai moins de blessures quand je suis plus détendu. … La plus belle chose qui accompagne ma carrière, c’est qu’aujourd’hui, j’ai des amis dans le monde entier. J’aime rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouvelles cultures… Si je dois remercier le surf pour quelque chose, ce sont tous ces visages que j’ai rencontrés. »

Source : www.cnn.com/videos/world/2018/02/22/african-voices-othmane-hotman-choufani-surfer-morocco-b.cnn

www.facebook.com/othmanehotmanchoufani