PIERRE-AMBROISE BOSSE, CHAMPION DU MONDE DU 800 M

PIERRE-AMBROISE BOSSE, CHAMPION DU MONDE DU 800 M

« AMBASSADEUR » SPORTIF D’AGADIR

Plus de 300 jours d’ensoleillement par an, l’accueil chaleureux, des paysages entre mer et montagnes à couper le souffle, des infrastructures de qualité, voilà quelques atouts de notre ville qui ont trouvé écho chez l’athlète français Pierre-Ambroise Bosse, Champion du Monde de 800m en 2017 à Londres. Ce sportif de haut niveau que l’on ne présente plus, est revenu à Agadir en novembre dernier, pour la troisième fois, dans le cadre d’un stage sportif en compagnie de son staff et du sprinter français Jimmy Vicaut, détenteur du record d’Europe du 100m. Le choix d’Agadir par Pierre-Ambroise Bosse et son équipe n’est pas fortuit. À seulement 3 heures de Paris, la ville présente un potentiel réel pour attirer les sportifs de haut niveau des quatre coins du monde. Et c’est précisément ce positionnement de destination sportive que souhaite lui conférer les acteurs de notre ville.

TOMBÉ SOUS LE CHARME…

Le tourisme reprend des couleurs à Agadir, un regain d’espoir que toute la ville espère voir se pérenniser à travers le segment touristique du sport. Et c’est tout le dessein du projet Elite Agadir représenté par Cyrille Poireaud de Agadir Elite Sport. Sur invitation de ce dernier, Pierre-Ambroise Bosse et Jimmy Vicaut, sont venus séjourner à Agadir pour la première fois fin août 2016, juste après les Jeux Olympiques de Rio. Ils y découvrent une ville accueillante et charmante mais surtout un terrain sportif à tester absolument « Dès mon premier séjour, je suis tout de suite tombé sous le charme de cette ville, même si je n’ai pas souvent le charme facile pour les paysages… Quatre jours de vacances ne m’ont pas suffi, je suis resté sur ma faim. J’avais tout de suite envie de revenir et d’y ressentir des sensations de sportif… », raconte Pierre-Ambroise Bosse.

LE GRAAL, APRÈS AGADIR !

C’est en juin 2017 que Pierre-Ambroise Bosse est revenu à Agadir pour un stage de préparation en prélude des Championnats du Monde d’Athlétisme qui se sont déroulés à Londres en août dernier. Il faut croire que notre ville a porté chance à l’athlète français qui a remporté, 6 semaines plus tard, le titre de Champion du Monde du 800m en 1’44’’67. L’athlète de 25 ans, qui a dû arrêter sa saison inopinément, a tenu à revenir avec son équipe à Agadir, en novembre dernier pour reprendre ses entraînements et retrouver les belles sensations qu’offre à vivre notre ville. « Je suis toujours à la recherche d’endroits dépaysants qui ne ressemblent pas à la grisaille parisienne. Ici, on a l’impression que toutes les trois minutes le ciel change de couleur, offrant un spectacle à couper le souffle. Et même quand je vais à La Réunion ou en Australie, je ne retrouve pas ce ciel ! ».

DONNER ENVIE DE VENIR

Revenir plus souvent oui, mais surtout donner envie aux autres sportifs de haut niveau de venir à leur tour découvrir Agadir, la sportive, tel est le message porté par Pierre-Ambroise Bosse et Jimmy Vicaut à travers le Projet Elite Agadir. Avec un film promotionnel réalisé en juin dernier dans différents sites majeurs de notre ville, mettant en avant nos potentialités de destination sportive, l’idée est d’inviter d’autres athlètes de l’équipe de France notamment, demi-fondeurs comme sprinters, à venir profiter de ce cadre. « C’est un endroit où l’on se sent bien et où on peut revenir facilement. Il n’y a pas beaucoup d’athlètes pour le moment mais le projet Elite Agadir permettra justement d’en attirer de plus en plus. Le terrain est assez grand pour accueillir tout le monde. Ce qui est d’autant plus extraordinaire, c’est qu’il s’adapte à toutes les disciplines ».

UN ACCUEIL TOUCHANT

« Si je devais retenir quelque chose de mon séjour à Agadir, ce serait assurément l’accueil qui nous a été réservé. La chaleur humaine m’a beaucoup marqué, il n’y a pas d’hypocrisie dans les mots de ceux que nous avons rencontrés, qui nous apprécient en tant que sportifs. On aime bien venir dans des endroits où on est bien accueilli… ». Et d’ajouter : « même si l’accueil peut paraître touristique, il n’est pas lassant, c’est vraiment un pays où je pourrais vivre… ». En plus de l’air iodé, de la douceur du climat entre mer et montagne et des infrastructures majeures comme le Stade Adrar, la ville pourrait renforcer son positionnement sportif en misant sur des parcours de santé (promenade sportive avec un ensemble d’activités), des sentiers arborés, des descentes de footing avec un terrain relativement souple mais assez dur pour préserver les articulations des sportifs.

UN SOUTIEN DE TAILLE DU CRT SM

La démarche engagée par Agadir Elite Sport pour promouvoir Agadir en tant que spot incontournable du sport de haut niveau a trouvé écho chez les autorités locales comme le Centre Régional du Tourisme Souss Massa (CRT SM) qui a fortement contribué à l’organisation de la venue des sportifs. Le CRT SM a notamment facilité l’accès au stade Adrar, la possibilité de filmer avec des drones, etc. « Le CRT SM et les institutions locales ont été d’un soutien considérable pour mener à bien ce projet », explique Cyrille Poireaud d’Agadir Elite Sport. Le projet a également reçu l’appui de la Wilaya d’Agadir Souss Massa, du Conseil Communal d’Agadir, du Conseil Régional Souss Massa, du Consulat Général de France à Agadir, de la Société Nationale de Réalisation et de Gestion des Stades (SONARGES), du Stade Adrar, du Groupe Decameron Tafoukt, du Golf du Soleil et d’Elite Club & Spa Agadir.

RENFORCER LES STRUCTURES

Il va sans dire que pour poursuivre cette dynamique, il sera aussi nécessaire de renforcer les structures d’accueil. Le sportif de haut niveau a des exigences inhérentes à sa préparation et à sa récupération. D’où la nécessité de se doter d’un centre régional de développement sportif qui serait équipé pour offrir des prestations aux sportifs que l’on ne retrouve pas dans l’hôtellerie traditionnelle. L’intérêt serait aussi, à travers cette académie, d’initier et d’intéresser les plus jeunes à la pratique sportive afin de renforcer la population sportive marocaine de haut niveau. L’existant – le Grand Stade d’Agadir et ses annexes, le circuit de karting, le centre équestre, les divers parcours de golf, la salle multisports, etc. – constitue une base considérable dont il faudra davantage tirer profit pour faire de cette niche un atout gagnant pour notre ville.

DE L’AMBITION ET DE LA VOLONTÉ

Il ne tient qu’à nous de relever ce pari ambitieux qui donnera un souffle nouveau pour booster l’économie de la ville et redorer le blason de notre destination. De l’ambition, de la volonté mais aussi de la détermination à engager et/ou à supporter les initiatives menées dans ce sens par les acteurs de notre ville. Agadir Première Le Mag s’est toujours inscrit dans cette vision de valorisation de la ville, de la Région et de toutes les actions de ce type qui y sont menées. Nous espérons voir davantage de choses se concrétiser, davantage d’athlètes et de sportifs en général, fouler le sol gadiri. La récente visite de Mehdi Baala, Directeur de la performance des équipes de France d’athlétisme, et ancien athlète de demi-fond, augure pour notre ville des lendemains sportifs tout en couleurs. Le champ des possibles est à notre portée, à nous de les exploiter au maximum !