QUESTIONS EXISTENTIELLES

QUESTIONS EXISTENTIELLES

HOMO DEUS, UNE BRÈVE HISTOIRE DE L’AVENIR

Dans notre précédent numéro, vous avez découvert le livre Sapiens, de Yuval Noah Harari. Sapiens interrogeait l’histoire de l’humanité, de l’âge de pierre à l’ère de la Silicon Valley. Homo Deus, le nouveau livre de l’auteur, offre un aperçu vertigineux des rêves et des cauchemars qui façonneront le XXIe siècle. Que deviendront nos démocraties quand Google et Facebook connaîtront nos goûts et nos préférences politiques mieux que nous-mêmes ? Qu’adviendra-t-il de l’État providence lorsque nous, les humains, serons évincés du marché de l’emploi par des ordinateurs plus performants ? Quelle utilisation certaines religions feront-elles de la manipulation génétique ? Homo Deus nous dévoile ce que sera le monde d’aujourd’hui lorsque, à nos mythes collectifs tels que les dieux, l’argent, l’égalité et la liberté, s’allieront de nouvelles technologies démiurgiques. Et que les algorithmes, de plus en plus intelligents, pourront se passer de notre pouvoir de décision. Car, tandis que l’Homo Sapiens devient un Homo Deus, nous nous forgeons un nouveau destin. Yuval Noah Harari est docteur en Histoire, diplômé de l’Université d’Oxford. Il a remporté le « Prix Polonsky pour la Créativité et l’Originalité » en 2009 et en 2012.
Homo Deus, une brève histoire de l’avenir, de Yuval Noah Harari, Éditions Albin Michel, 329 DH

LA VÉRITÉ SORT DE LA BOUCHE DU CHEVAL

Jmiaa, prostituée de Casablanca, vit seule avec sa fille. Femme au fort caractère et à l’esprit vif, elle n’a pas la langue dans sa poche pour décrire le monde qui l’entoure : son amoureux Chaïba, brute épaisse et sans parole, ou Halima, sa comparse dépressive qui lit le Coran entre deux clients, ou encore Mouy, sa mère à la moralité implacable qui semble tout ignorer de l’activité de sa fille. Mais voici qu’arrive une jeune femme, Chadlia, dite « Bouche de cheval », qui veut réaliser son premier film sur la vie de ce quartier de Casa. Elle cherche une actrice…
Meryem Alaoui nous offre une peinture haute en couleur de la vie quotidienne dans un Maroc populaire où chacun fait face aux difficultés à force de vitalité et de débrouillardise.

La vérité sort de la bouche du cheval, de Meryem Alaoui, Collection Blanche, Gallimard, 160 DH, prix spécial Maroc.