UN ZOO, UN ATOUT CLÉ DE VALORISATION

UN ZOO, UN ATOUT CLÉ DE VALORISATION

L’EXEMPLE LORO PARQUE À TENERIFE

Édifié dans la ville balnéaire de Puerto de La Cruz, au Nord de l’île de Tenerife, « Loro Parque » est reconnu, depuis plusieurs années, comme meilleur parc zoologique d’Europe et second à l’échelle mondiale, selon la plateforme TripAdvisor, au regard des 50 millions de visiteurs qui ont déjà parcouru ses fantastiques installations. Recréant une architecture thaïlandaise au coeur d’un éden de verdure, le parc permet de découvrir des espèces animales variées provenant des quatre coins de la planète et qui trouvent là un environnement soigné et adapté aux caractéristiques biologiques de chacun : plus de 200 pingouins, d’impressionnants aquariums, de majestueux gorilles, des chimpanzés facétieux, des tigres et des jaguars, mais aussi des cétacés et des lions marins, et bien sûr, une grande variété de perroquets qui ont donné au parc leur nom espagnol « loro ».

ENGAGEMENT POUR LA NATURE

Cette attraction touristique majeure ne se limite pas à faire découvrir un ensemble de spécimens animaux à un large public qui va des grands aux plus petits. En effet, l’équipe professionnelle du parc et de sa fondation n’a de cesse d’investir (autour d’un million de dollars par an) et d’innover pour relever les défis de son total engagement en faveur de la nature et de l’environnement. Dans ce sens, la direction et les vétérinaires du parc collaborent étroitement avec les Universités canariennes et internationales, les centres régionaux de sauvegarde de la faune, et autres organisations mondiales partageant cette préoccupation et ce dévouement en faveur de la sauvegarde et de la conservation des espèces animales en danger à travers une centaine de projets. Bien plus qu’un lieu de loisirs, le zoo est donc un acteur clé de valorisation et de conservation de la faune globale.

PROTECTION DES ESPÈCES MENACÉES

Ainsi, tout au long de l’année, Loro Parque participe activement, entre autres actions, aux soins et à la convalescence de centaines de tortues marines blessées qui s’échouent régulièrement dans l’archipel, pour les relâcher ensuite dans leur habitat naturel. De même, elle participe intensivement à la sauvegarde des espèces de perroquets les plus menacées, grâce à la plus grande réserve mondiale de matériel génétique des Psittacidés et de leurs habitats tropicaux ; elle érige les cétacés en ambassadeurs des océans et partage gratuitement ses activités didactiques avec tous les établissements scolaires d’Espagne pour la sensibilisation des plus jeunes envers la richesse de la faune et l’importance de sa conservation. Pour plus d’informations sur Loro Parque et sa fondation, Loro Parque Fundación, consultez les sites webs www.loroparque.com et www.loroparque-fundacion.org.