AGENDA DE L’INSTITUT FRANÇAIS D’AGADIR EN JUIN

RÉSIDENCE « GNAW HACK PAR BRUT POP »DU 19 AU 29 JUIN À L’IFA

Brutpop travaille à la simplification d’instruments de musique existants pour les rendre accessible à tous. En collaboration avec des étudiants et associations d’Agadir, et après avoir rencontré des luthiers et musiciens à Essaouira, ils prolongent leur démarche pour construire des versions simples et amplifiées des instruments Gnawa comme le Guembri, le Karkabous, le Tbel et l’Imzad touareg… Les principes du jeu restent les mêmes pour un joueur classique qui y trouvera ses repères, mais l’instrument devient surtout accessible aux débutants, aux enfants ou à un public en situation de handicap pour une prise en main immédiate. Des ateliers pour apprendre à fabriquer soi-même son instrument traditionnel en version épuré, transformé et électrifié.

CONCERT « LA FÊTE DE LA MUSIQUE » VENDREDI 21 JUIN À 19H À L’IFA – ENTRÉE LIBRE

Frànçois et The Atlas Mountains est un groupe créé en 2005. Son leader François Marry est un artiste aux multiples facettes, parti à Bristol en 2003 pour enseigner le français tout en continuant la musique. Cette année 2019 a débuté pour lui par une résidence à l’Institut Français d’Essaouira, lui permettant de collaborer avec des musiciens gnaouas et d’exposer ses peintures. Saïd Boulhimas est le lauréat 2006 du Festival Gnaoua des jeunes talents. Il a été remarqué pour sa participation à la création « Band of Gnawa » en 2007. Le public gadiri aura l’occasion de découvrir un travail commun qui crée un pont entre le répertoire traditionnel des Gnaouas et les instruments électroniques.

CONCERT « LA NUIT ÉLECTRONIQUE » MERCREDI 26 JUIN À 19H – PLACE TAWADA SUR LA CORNICHE

Temps fort de plus en plus attendu par la jeunesse marocaine, la Nuit Électronique prend de l’ampleur et de la maturité pour proposer une programmation franco-marocaine de haut vol. Cette soirée, dédiée à la musique électronique, reçoit depuis 2015 des DJs et artistes renommés des scènes électroniques françaises et marocaines (Para One & Mehdi Nassouli, Artunique, Acid Arab, Amine K, Rone, Clara 3000, Oda Simi, Polyswitch, Daox, Thylacine, Glitter, Yasmean) dans des lieux emblématiques de la ville. En parallèle de cette programmation, la Résidence Électronique se déroulera durant le mois précédent l’événement. Elle offrira l’occasion à deux artistes de réaliser un projet de composition et d’installation sonore, dont la restitution aura lieu lors de la Nuit Électronique.