EXPO « LE RÊVE TRANSNATIONAL D’IBN BATTOUTA »

Dans le cadre du programme culturel du Musée Municipal du Patrimoine Amazigh d’Agadir et avec l’initiative de Living Units (Égypte), une exposition internationale itinérante d’art contemporain prendra place dans la galerie du Musée Municipal du Patrimoine Amazigh d’Agadir, du 16 juillet au 30 août 2019, sous la coordination des artistes Lina Osama et Mhanny Yaoud.

Après ses escales en Égypte, en Roumanie et en Autriche, cette exposition internationale est maintenant présente au Maroc sous le thème : « Le rêve transnational d’Ibn Battouta », avec la participation de 20 artistes internationaux de huit pays.

La vie d’Ibn Battouta est un point de départ inspirant pour explorer le thème du voyage…

L’exposition rassemble des œuvres des artistes égyptiens Mohamed Abla, Ahmed Sakr, Omar Elfayoumi, Lina Osama, Mhanny Yaoud, Soad Abdelrasoul, et Abdelsalam Salem ; des artistes marocains : Abdelaziz Lourhraz, Said Rais et Brahim Achibane ; des artistes autrichiens : Renate Quehenberger, Michael Heindl, Beat Lehner, et Nicolas Dellamartina ; des artistes roumaines : Iulla Morcov et Adriana Baloul, de l’écrivaine historique Alex Dika Seggerman d’Amérique, des artistes Salah Elmur du Soudan, Constantin Migllorini d’Italie et Leila Shili de Tunisie.

Cette exposition contient une variété d’œuvres, dont la photographie, le dessin, la gravure, le livre d’artiste, le traitement sous vide, l’art vidéo, l’objet et la performance.

Aujourd’hui, les voyages par rapport à l’ère d’Ibn Battouta sont techniquement plus faciles, mais plus complexes sur le plan politique. Lina Osama et Mhanny Yaoud, trouvent dans l’histoire de la vie d’Ibn Battouta un point de départ inspirant pour explorer ce développement remarquable du voyage en termes de finalités et de moyens. D’une part, la vie d’aujourd’hui est façonnée par une mondialisation impulsée par un changement technologique qui a érodé les frontières entre les nations.

En outre, les migrations internationales et la crise actuelle des réfugiés modifient le contenu social des peuples. Cependant, les voyages se compliquent chaque jour davantage. Comme le disait Ibn Battouta : « Le voyage vous donne une maison dans mille pays et vous laisse ensuite étranger dans votre pays ».

Jusqu’au 30 août 2019 au Musée Municipal du Patrimoine Amazigh d’Agadir, Avenue Hassan II, passage Aït Souss.

Tél.: 05 28 82 16 32